Galerie d'art

EXPOSITION EVENEMENT DU 1er octobre 2020

Bénédicte FRANCOIS - Peintures

Bénédicte François est artiste depuis qu’elle tient ses crayons de couleurs dans les mains. De son enfance elle a gardé une exubérance attachante, un esprit libre mais aussi un besoin débordant de créativité. Inspirées par l’iconographie des années 50, ses œuvres sont le reflet d’un tempérament à la fois bouillonnant et sensible. Une dualité que l’on devine à travers des formes qui dansent dans l’espace et des couleurs douces et chatoyantes. Ses compositions sont parfois fantasques parfois apaisantes, toutes à son image. Très à l’écoute elle aimera entendre votre ressenti et vos avis sur son travail.

Serge BEEKEN - Croquis et peintures 

Serge Beeken est architecte diplômé de Saint Luc. Egalement ami de longue date, c’est sa 2ème exposition au Street Lodge. Ses compositions reposent sur des recherches graphiques définies aléatoirement par une gestuelle libre inspirée de visions aériennes et de zooms urbanistiques. C’est ainsi qu’il définit lui-même son travail qu’il exécute sur des séquences musicales  comme « Blue train » de John Coltrane.  Le noir et le gris restent ses couleurs fétiches, celle qui rassemblent et construisent.

Anne TRUYERS - Dessins graphiques

Anne Truyers est graphiste diplômée de Saint Luc. Amie de longue date, c’est la 2ème fois qu’elle expose ici. Depuis 2 ans son travail et sa technique ont fortement évolué. Alors que ses lignes épurées nous entraînaient vers mille chemins, ce sont maintenant des traits affirmés qui se dessinent grâce à un geste énergique et rapide. Car c’est bien cela qui compte pour l’artiste, donner une force impulsive et positive à des traits qui se frôlent ou s’entrelacent dans un élan de liberté.

Défilé de la créatrice Ann Piron

Lors de cet événement nous avons eu le plaisir d’assister au défilé d’Ann Piron, styliste pour robes de mariée depuis 30 ans à Liège. Avec l’annulation en masse des mariages cet été, la styliste change son fusil d’épaule en un tour de doigt et développe avec une frénésie incontrôlable une ligne de prêt à porter créée il y a 3 ans.  Habiller les femmes dans leur quotidien devient vite une passion. Imaginer des modèles confortables en maniant des matières fluides avec des tissus plus extravagants, telle est la ligne de conduite de la créatrice qui peut enfin donner libre cours à son imagination, et cela sans contrainte. Elle choisit ses tissus comme un peintre choisit ses couleurs. Elle manie ses ciseaux comme un peintre manie son pinceau. Et c’est là que le modèle prend forme et qui rend finalement chaque pièce unique. 


EXPOSITION DU 14 SEPTEMBRE 2018

Serge BEEKEN – Croquis et peintures 

Monique PEETERS - Sculptures

Anne TRUYERS – Dessins graphiques

Simon VERJUS - Photographies


EXPOSITION DU 13 MAI 2016

Anne Truyers - Dessins graphiques

 

Le graphisme d’Anne Truyers nous entraîne vers mille cheminements : il est presque à la fois inutile, mais inévitable, d’essayer de chercher un sens (de lecture ?) à travers tous ces motifs et fils infinis qui serpentent et s’entremêlent pour former un inextricable nœud digne de celui de Gordias.

Nous sommes face  à une véritable carte géographique de l’humain, de sa route, de son parcours, parfois chaotique, libre, jamais droit en tout cas.

 

Une carte sans rails ni autoroutes,  mais uniquement faite de véritables petits sentiers de randonnée, ceux où elle promène son chien, pour nous inviter à errer, à nous perdre : le contraire d’un destin… Texte de Sophie Horenbach

 

Nicole Stenuit - Sculptures à lire

 

Le papier journal, voilà de quoi se façonnent les œuvres de Nicole Stenuit.

Matériau fragile et éphémère, le papier puise sa force dans les mots qu’il porte. Ces mots chargés d’histoire et de sentiments balaient des vies, témoignent du temps qui passe et de nos drames vécus. C’est alors que les créatures de Nicole Stenuit prennent vie comme gardien de la mémoire… La femme est sa muse, qu’elle soit amoureuse, rêveuse, travailleuse ou encore bouleversée, écorchée, révoltée. La féminité des sculptures de Nicole révèle grâce et sensualité. La finesse des traits est étonnamment subtile. 

« N’y a-t-il pas en chacun de nous un rêve d’innocence ? Et le papier sur lequel s’imprime la violence du monde, ne garde-t-il pas la trace de l’arbre dont il est né ?

 

Gianfranco Mancini - Sculptures au jardin

 

Sculpteur autodidacte d’origine toscane, Franco Mancini travaille essentiellement la pierre naturelle, un matériau qu’il maîtrise parfaitement  et auquel il imprime sa griffe. En effet, tailleur de pierre de profession, il passe par l’académie des Beaux -Arts de Liège après un accident de travail qui le prive d’une jambe. Toujours guidé par la passion de la pierre, il se reconstruit une identité d’artiste, un rêve qu’il nourrit depuis sa jeunesse. C’est le début d’une belle histoire. Son talent est vite reconnu et il  participe rapidement  à de nombreuses expositions en Belgique. Ses sculptures de marbre et de pierre bleue lui ont permis d’acquérir une réputation lors de nombreux symposiums internationaux.

Gianfranco puise son inspiration dans la représentation humaine et dans la nature. L’envie de perfection le tend vers des formes épurées qui traduisent la force de la suggestivité. Tantôt stylisée, tantôt abstraite, la ligne se courbe et dévoile la profondeur de sentiments passionnés qui s’entrechoquent. Une fois polie, la sculpture esquisse une sensualité discrète d’une beauté intemporelle.