Le retable de Saint Denis, un joyau de la Renaissance liégeoise

En passant la semaine dernière place Saint Etienne pour visualiser les avancées des travaux du splendide bâtiment du Fiacre, j’ai eu envie de revoir le magnifique retable Saint Denis de la collégiale du même nom. Et comme à chaque fois, ce fut un enchantement. Déjà par le lieu lui-même car la collégiale, derrière ses épais murs et son architecture extérieure à l’aspect rude, étonne dès que l’on franchit la porte. On se retrouve dans un cadre d’une grande finesse avec ce mélange d’architecture romane et gothique, ce plafond aux allures baroques, cet autel en marbre de Carrare, cet orgue du XVIème siècle, et bien sûr ce magnifique retable en bois sculpté qui fait la fierté des paroissiens de Saint Denis. 

En tant qu’historienne de l’art, je ne résiste pas à l’envie de vous dire quelques mots sur cette pièce majeure datée du début du XVIème siècle et exécutée dans un atelier bruxellois, en y apportant la touche de mon regard émerveillé.

 

Le retable retrace la passion du Christ : flagellation, couronnement d’épines, crucifixion,… Chaque scène est intégrée dans une niche au décor finement sculpté et est traitée avec le souci du détail, étudiant chaque pose avec attention pour traduire l’émotion des personnages et rendre la scène la plus authentique possible.  Ce qui rend, à mon avis, cette œuvre aussi touchante, ce sont les expressions de résignation, de lamentation, de souffrance et de compassion qui animent le retable.  Même si le style gothique domine, avec cette œuvre sensible c’est la Renaissance qui s’annonce dans nos contrées. 

 

Le retable comportait également des volets divisés en plusieurs panneaux peints dont certains sont attribués au célèbre artiste liégeois Lambert Lombard. Envoyé par Erard de la Marck à Rome pour parfaire ses connaissances, l’artiste peint la vie de Saint Denis et la passion du Christ dans un style clairement influencé par la Renaissance italienne. Après une longue restauration huit panneaux sont exposés en vitrine dans les nefs de la collégiale depuis seulement  2019.

 

L’église Saint Denis est ouverte tous les jours. Un petit arrêt à la collégiale Saint Denis après avoir fait vos courses s’apparente à un moment de contemplation qui vous ressourcera plus que vous ne pensez.